GrenouillèreThèmesAccueil


L'incendie

"Cette cohue furieuse et hurlante" finit par faire le malheur de la maison Saintard, car en 1889, on relatait la triste nouvelle :
"Le monde joyeux des canotiers vient de perdre un de ces lieux préférés de réunion. Dans la nuit du 20 Octobre,un incendie a complétement détruit le célébre bal-café de
Eugène BEAUDOIN

la Grenouillère qui attirait tant de foule chaque été dans l'île de Croissy".

C'est la descendante de Mme Saintard, Mme Boyer qui nous indiquait que son aïeule avait été sauvée au milieu des flammes. Parmi les objet intacts, on retrouvait entre autres trois tableautins charmants, oeuvre du peintre Manoyer offerts en gage à la patronne.
A suivre ...